Le cartel des compotes est tombé

L’Autorité de la concurrence sanctionne les principaux fabricants de compotes à hauteur de 58,3 millions d’euros pour entente sur les prix et répartition de marché.

Le 17 décembre 2019, l’Autorité de la concurrence a sanctionné à hauteur de 58,3 millions d’euros un cartel d’envergure nationale entre les principaux fabricants de compote, qui a duré d’octobre 2010 à janvier 2014. 

Cette entente concernait :
- les produits vendus à la grande distribution sous marque de distributeur (MDD) ;
- les produits vendus aux distributeurs de la restauration : restauration hors foyer (RHF).

En 2010, les entreprises Materne, Andros, Conserves France, Délis SA, SAS Vergers de Châteaubourg, Charles Faraud, Charles & Alice, Valade et Coroos Conserven BV ont mis en place un plan d’ensemble dont l’objectif était :
- d’augmenter les prix de vente des compotes auprès des clients MDD et RHF et de coordonner le montant des hausses de prix ;
- de se mettre d’accord sur un discours commun justifiant ces hausses de prix ;
- de se répartir les volumes et les clients.

Ainsi, tout au long de la période infractionnelle, les entreprises sanctionnées représentaient la quasi-totalité du marché des compotes vendues sous MDD (90 %) et en RHF (100 %).

Les acteurs du secteur ont justifié la mise en place de ce cartel par une conjoncture peu favorable, due à l’augmentation du coût des matières premières et des emballages et à la pression croissante exercée par les acheteurs (grande distribution et distributeurs de la RHF), que ce soit dans le cadre des appels d’offres comme dans le cadre des négociations de gré à gré.
Le comportement de Coroos, fabricant néerlandais qui avait initialement des velléités de politique tarifaire agressive, aurait également été perçu par les acteurs historiques du secteur comme une menace de leurs positions respectives.

© LegalNews 2020
Abonné(e) à Legalnews ? Accédez directement à tous les compléments


Bénéficiez d'un essai gratuit à LegalNews


LegalNews , veille juridique et comptable

LegalNews vous offre une surveillance exhaustive de l’actualité juridique (presse, revues juridiques, sources officielles et institutionnelles…). Recevez votre sélection d’informations sur-mesure en fonction de votre activité pour vous concentrer sur la véritable valeur ajoutée de votre métier.

Pour bénéficier dès maintenant d’un essai gratuit et sans engagement grâce à Juridiconline, cliquez ici