Le gouvernement maintient la suspension de la culture du maïs OGM en France

En déplacement à Bruxelles le 12 février 2009, le Premier ministre François Fillon a assuré qu'en dépit du rapport de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) publié le 11 février, concluant à l'innocuité pour l'homme du maïs transgénique MON 810 de Monsanto, la France maintiendrait la suspension de sa culture en France, "en attendant une décision de la Commission européenne, qu'elle respectera". Le Premier ministre a précisé que le moratoire a été décidé "en vertu du principe de précaution au regard des risques potentiels sur l'environnement en matière de dissémination pour les cultures non OGM". Il estime que l'avis de l'Afssa "concerne le plan sanitaire, mais il ne remet pas en cause les inquiétudes sur la question de la dissémination". La France doit défendre le 16 février 2009 auprès de la Commission européenne la clause de sauvegarde activée en février 2008 pour justifier le moratoire sur la culture des OGM sur son territoire.
© LegalNews 2011
Abonné(e) à Legalnews ? Accédez directement à tous les compléments


Bénéficiez d'un essai gratuit à LegalNews


LegalNews , veille juridique et comptable

LegalNews vous offre une surveillance exhaustive de l’actualité juridique (presse, revues juridiques, sources officielles et institutionnelles…). Recevez votre sélection d’informations sur-mesure en fonction de votre activité pour vous concentrer sur la véritable valeur ajoutée de votre métier.

Pour bénéficier dès maintenant de 15 jours d’essai gratuit et sans engagement grâce au Monde du Droit, cliquez ici