JURIDICONLINE

twitter   

L’administrateur judiciaire responsable de l’obligation de reclassement

Comme l’employeur, l’administrateur judiciaire est tenu de l’obligation de reclassement et engage sa responsabilité en cas de manquement. Il ne peut s'en exonérer en invoquant les délais réduits pour notifier les licenciements.

Une société a été mise en liquidation judiciaire. Le tribunal a autorisé la poursuite de l’activité, désignant un liquidateur et un administrateur. Le licenciement de 58 salariés a été autorisé par un jugement. L’un d’entre eux conteste son licenciement pour motif économique.
Le 28 mars 2012, la cour d’appel de Reims a déclaré le licenciement sans cause réelle et sérieuse, pour non-respect des obligations légales et conventionnelles de reclassement et a accordé des dommages et intérêts versés par la société. Le requérant a ensuite assigné l’administrateur en responsabilité personnelle pour avoir manqué à ses obligations de reclassement.

Le 6 juillet 2017, la cour d’appel de Versailles a condamné l’administrateur à verser des dommages et intérêts. Elle a affirmé que l’administrateur judiciaire était tenu des mêmes obligations légales et conventionnelles que tout employeur.

La Cour de cassation valide, le 6 mars 2019, le raisonnement des juges du fond. Elle précise que l’administrateur ne peut s’exonérer de ses obligations de reclassement en invoquant les délais réduits de notification des licenciements imposés par les articles L. 641-4 du code de commerce et L. 3253-8 du code du travail. Les juges de la Haute juridicition judiciaire retiennent que les diligences partielles de l’administrateur n’avaient pas été personnalisées, ni sérieusement menées. L’administrateur judiciaire a alors manqué à l’obligation de reclassement qui lui incombait.

© LegalNews 2019


Bénéficiez d'un essai gratuit à LegalNews


LegalNews , veille juridique et comptable

  • Un service de veille multi-sources unique sur le marché : une ouverture sur l’ensemble des sources de références de l’information juridique
  • Chaque jour, la garantie d’être informé en temps réel de toute l’actualité indispensable à votre profession (alertes thématiques, alertes sur mots-clés…)
  • Une information claire, précise et rapide à appréhender, grâce à des synthèses élaborées par des spécialistes et l’accès direct aux textes officiels

LegalNews vous offre une surveillance exhaustive de l’actualité juridique (presse, revues juridiques, sources officielles et institutionnelles…). Recevez votre sélection d’informations sur-mesure en fonction de votre activité pour vous concentrer sur la véritable valeur ajoutée de votre métier.

Pour bénéficier dès maintenant d’un essai gratuit et sans engagement grâce à Juridiconline, cliquez ici

Se référencer

Vous êtes avocat ou juriste spécialisé ? Si vous souhaitez recevoir des demandes de devis, référencez vous en complétant le formulaire de contact.

Vos offres d'emploi

Pour publier une offre d'emploi, cliquez ici

Librairie

Vous êtes ici : Home Actualités Droit du travail Relations individuelles du travail L’administrateur judiciaire responsable de l’obligation de reclassement

LegalNews France : le service de veille juridique des avocats et des juristes

BiblioVigie : le service de veille de la profession comptable, en partenariat avec Bibliotique pour le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables (CSOEC) et la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC)

LegalNews Notaires : l'actualité juridique des professionnels du notariat. 

LegalNews International : le service de veille de l'actualité juridique internationale

LegalNews Public : toute l'actualité juridique pour les Administrations et Collectivités

LegalNews Procédures Collectives : l'actualité du droit des procédures collectives

Le Monde du Droit : le quotidien d'information des professionnels du droit

GESTION DE FORTUNE, ce mois-ci
Gestion de Fortune - mai2013

Juin 2013

 

ArchiDesignClub : architecture, design & tendances


Webzine Architecture+Design

Juridiconline est un portail édité par LegalNews.

  •     Tél : +33 1 56 79 89 89
  •     Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  •     Sites internet :