JURIDICONLINE

twitter   

Augmentation des seuils des régimes d’imposition des micro-entreprises

L’administration fiscale commente la modification des seuils des régimes d’imposition des micro-entreprises.

Les conditions d’éligibilité des régimes d’imposition “micro-BIC” et “micro-BNC” ont été aménagées par l’article 22 de la loi n°2017-1837 du 30 décembre 2017 de finances pour 2018.
Les seuils d’application de ces régimes ne renvoient plus à ceux de la franchise en base de TVA et ont été rehaussés : 170.000 € pour les activités de ventes et 70.000 € pour les activités de prestations de services et les activités non commerciales.
Par ailleurs, l’ancien seuil “supérieur”, dont un dépassement suffisait à faire perdre le bénéfice du régime des micro-entreprises, a été supprimé. Désormais, seuls deux dépassements du seuil unique peuvent conduire à l’imposition selon un régime réel d’imposition.
En outre, la condition prévoyant l’obligation de bénéficier de la franchise en base de TVA pour pouvoir bénéficier du régime micro-BIC ou micro-BNC est supprimée. Il est donc désormais possible d’être imposé selon un régime réel de TVA tout en bénéficiant du régime micro-BIC ou micro-BNC.
Enfin, il est précisé que les opérations de location de biens meubles sont éligibles au régime micro-BIC.

Une actualité du 1er juin 2018, publiée au Bulletin officiel des Finances publiques-Impôts (BOFiP-Impôts), précise que ces modifications entrent en vigueur à compter des revenus perçus en 2017 et déclarés à l’impôt sur le revenu en 2018.
Toutefois, afin que les exploitants imposés jusqu’alors selon un régime réel d’imposition et imposés selon le régime micro-BIC du fait de l’entrée en vigueur de la présente réforme puissent continuer à être imposés selon un régime réel d’imposition, l’option pour ces régimes doit être exercée avant le dépôt de la déclaration de résultat 2017, c’est-à-dire au plus tard le 3 mai 2018 ou le 18 mai 2018 en cas de télédéclaration.
Il est rappelé qu’en matière de BNC, les exploitants peuvent opter pour le régime de la déclaration contrôlée au titre des revenus de 2017 au plus tard le 3 mai 2018 ou le 18 mai 2018 en cas de télédéclaration, conformément au délai de droit commun prévu par le 5 de l’article 102 ter du code général des impôts (CGI).

Ces exploitants qui optent pour un régime réel d’imposition ou pour le régime de la déclaration contrôlée au titre de 2017 dans les délais susvisés pourront bénéficier de la réduction d’impôt sur le revenu pour adhésion à un organisme agréé prévue à l’article 199 quater B du CGI, les autres conditions posées par cet article étant par ailleurs satisfaites.
Le champ d’application du régime micro-social défini à l’article L. 133-6-8 du code de la sécurité sociale se trouve lui-même modifié du fait des changements apportés au champ d’application des régimes micro-BIC et micro-BNC.
De la même manière, le champ d’application du régime du versement libératoire de l’impôt sur le revenu prévu à l’article 151-0 du CGI (régime dit micro-entrepreneur ou auto-entrepreneur) est modifié s’agissant de la condition relative aux régimes des micro-entreprises. Toutefois, la condition relative au montant des revenus du foyer fiscal reste inchangée.

Ces modifications s’appliquent aux cotisations et contributions sociales et au versement libératoire de l’impôt sur le revenu dus au titre des périodes courant à compter du 1er janvier 2018. 
Pour les revenus 2018, l’option pour le versement libératoire peut être exercée avant le 1er avril 2018.

Enfin, pour ce même régime, la date d’option est modifiée pour le revenus perçus ou réalisés à compter du 1er janvier 2019 : l’option est adressée aux organismes sociaux compétents au plus tard le 30 septembre de l’année précédant celle au titre de laquelle elle est exercée. Ainsi, pour les revenus perçus en 2019, l’option doit être exercée avant le 30 septembre 2018.

© LegalNews 2018


B?n?ficiez d'un essai gratuit ? LegalNews


LegalNews , veille juridique et comptable

  • Un service de veille multi-sources unique sur le march? : une ouverture sur l?ensemble des sources de r?f?rences de l?information juridique
  • Chaque jour, la garantie d??tre inform? en temps r?el de toute l?actualit? indispensable ? votre profession (alertes th?matiques, alertes sur mots-cl?s?)
  • Une information claire, pr?cise et rapide ? appr?hender, gr?ce ? des synth?ses ?labor?es par des sp?cialistes et l?acc?s direct aux textes officiels

LegalNews vous offre une surveillance exhaustive de l?actualit? juridique (presse, revues juridiques, sources officielles et institutionnelles?). Recevez votre s?lection d?informations sur-mesure en fonction de votre activit? pour vous concentrer sur la v?ritable valeur ajout?e de votre m?tier.

Pour b?n?ficier d?s maintenant d?un essai gratuit et sans engagement gr?ce ? Juridiconline, cliquez ici

Se référencer

Vous êtes avocat ou juriste spécialisé ? Si vous souhaitez recevoir des demandes de devis, référencez vous en complétant le formulaire de contact.

Vos offres d'emploi

Pour publier une offre d'emploi, cliquez ici

Librairie

Vous êtes ici : Home Actualités Fiscalité Fiscalité des entreprises Augmentation des seuils des régimes d’imposition des micro-entreprises

LegalNews France : le service de veille juridique des avocats et des juristes

BiblioVigie : le service de veille de la profession comptable, en partenariat avec Bibliotique pour le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables (CSOEC) et la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC)

LegalNews Notaires : l'actualité juridique des professionnels du notariat. 

LegalNews International : le service de veille de l'actualité juridique internationale

LegalNews Public : toute l'actualité juridique pour les Administrations et Collectivités

LegalNews Procédures Collectives : l'actualité du droit des procédures collectives

Le Monde du Droit : le quotidien d'information des professionnels du droit

GESTION DE FORTUNE, ce mois-ci
Gestion de Fortune - mai2013

Juin 2013

 

ArchiDesignClub : architecture, design & tendances


Webzine Architecture+Design

Juridiconline est un portail édité par LegalNews.

  •     Tél : +33 1 56 79 89 89
  •     Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  •     Sites internet :